Parcourir les catégories

Poivre

Poivre

Le poivre du Kérala « Vasco de Gama »

Retour sur ma rencontre avec les cultivateurs du poivre du Kérala

Bonjour à tous, me voici de retour après un périple de 15000 km pour aller retrouver un poivre du Kérala dans cette région au sud de l’Inde.

Cette province est une des premières à avoir cultivé le poivre. Elle s’étend sur 120 km le long de la pointe de l’Inde sur une largeur de 30 à 50 km. Le poivre du Cambodge vient de cette région

Le Kérala a depuis toujours été une référence tant pour la qualité que par la variété de poivre qui pousse sur son sol.poivre de Kérala

L’idée de retrouver le premier poivre des Indes rapporté par de grands voyageur comme Vasco de Gama me trottait depuis longtemps dans la tête. Existait il encore ? oû le trouver ? existe t il en noir, blanc ou rouge ?

Je n’avais que peu d’information sinon qu’il existait encore des variétés anciennes cultivées ici et là. J’avais une adresse en poche, un village perdu dans le Kérala. Un billet en poche Paris/Calicut le port où accosta Vasco de Gama en 1498.

Aéroport de Calicut

La chaleur à l’aéroport est étouffante, humide, vivement que je quitte la ville pour m’enfoncer dans la campagne et les montagnes du Kérala. Apres quelques kilomètres, on quitte la ville. Peu à peu la nature s’impose, la foret nous enveloppe. Les routes sont étroites, cabossées, on croise bus et moto surchargés. Ici tout le monde double, dans les tournants également, on klaxonne et c est parti. Au début c’est assez angoissant, et finalement on s’habitue.

Les routes en Inde

Tout le monde sait que l’on double dans les tournants, alors on fait attention, on se range et cela passe. Les villages se suivent, avec les échoppes de fruits, d’essence en bouteille pour les motos, de réparateur de voiture sur les bords de route. petit à petit, l’Inde m’envahi, ses sons, ses couleurs, ses saveurs. Je m’enfonce dans ce pays que je découvre pour la première fois.

Lire la suite
Source : A la recherche du poivre de Vasco de Gama

Poivre

Poivre du Sri Lanka, découverte de ce poivre peu connu.

Kandy, ancienne capitale du Sri Lanka. C’est dans cette ville que je découvre pour la première fois le poivre de cette île sur le marché central. Vous pouvez flâner dans le marché au centre de la ville pour le découvrir auprès des marchants d’épices de la région.

Le poivre du Sri Lanka

Le nez est très surprenant, différent de tous les poivres que j’ai pu découvrir jusqu’alors : léger, épicé, un peu camphré. Voici le premier poivre du Sri Lanka que j’ai dégusté sur l’île. Comme vous pouvez le voir il n’est pas bien trié. Il y a du poivre noir, du poivre blanc et même du poivre rouge et des brindilles.

poivre-du-sri-lanka
Pour les voyageurs amateurs d’exotisme, je vous conseille de visiter cette ile. Situé au bout de l’Inde, elle a su resté très sauvage tout en se modernisant. Les routes sont entretenues et l’île est très ouverte au tourisme. J’ai eu l’occasion de visiter des « jardin exotique pour touriste ». L’accueil est très chaleureux, un guide vous est attribué suivant votre langue et c’est partie pour une ballade de 30 minutes ou l’on doit découvrir le fruit de chaque plante : cardamome, curcuma, cacao, poivre (celui la je l’ai reconnu). Bien sur on finit par la boutique d’épices mais je vous le conseille. Pour ce qui est des adresses, je me trouvais sur la route principal qui va de Kandy à Dambulla (A9). Si vous demandez à votre chauffeur, il saura vous indiquer des plantations, si elles ne vous plaisent pas demandez-en une autre.

 

 

 

Source : A la recherche du poivre du Sri Lanka

Poivre

Retour de mes recherches poivrées au Sri-Lanka

Dégustation de ^poivreBonjour, je suis de retour du Sri Lanka, voyage de 15 jours à la recherche d’un poivre méconnu en France: le poivre du Sri Lanka.

Avant de partir, j’avais fait des recherches pour préparer mon voyage et avoir des contacts, mais rien de vraiment concret. Il y avait bien des producteurs de poivres, mais de petites exploitations, pas d’organisation ou de regroupement d’agriculteurs.

Je suis donc parti sans contact, juste des points géographique : Nord et Sud de Kandy…

Pour remonter la piste des producteurs de poivre, j’ai privilégié des hébergements chez l’habitant, peu-être pourrait il me conseiller des adresses.

Mon premier contact avec les pieds de poivres, je l’ai eu grâce à un chauffeur qui m’emmenait au Nord de Kandy. Il connaissait une exploitation qui organisait des visites sur le thème des épices et plus particulièrement sur le poivre.

Un guide qui parlait un peu Français grâce à l’alliance française du Sri Lanka s’est fait une joie de me faire découvrir le poivre de son ile.

Après 13 h de vol, 5 h de trains et 2 h de voiture, j ai pu voir ce poivre et le gouter, grand moment ! découvrir un nouveau poivre est pour moi toujours un plaisir intense, il est unique.

Nous sommes en Mars, les grappes de poivre commencent à se former, elle ne sont pas encore prêtes à être récoltées. La récolte se fera en mai/juin. Je déguste dons le poivre vert, légèrement piquant, camphré, très particulier. On ne peut pas à ce stade de maturité déduire le goût final qu’il donnera après le séchage amis il me plait déjà.

Je poursuit avec mon guide la visite de la plantation et un autre poivre m’attend, le poivre long. C’est plus un essais pour eux, le poivre long se cultive principalement en Indonésie, sur l’ile de Java. Cela me donne l’occasion de le déguster vert. Noir il a un gout de cannelle poivrée, vert ce gout de cannelle est associé avec beaucoup de fraicheur, une nouvelle sensation gustative pour moi.

découverte du poivre long vert

découverte du poivre long vert

Un grand merci à Banjee pour ses conseils, son sourire et le plaisir de partager ensemble cette première découverte

premier-poivre-sri-lankaDans le prochain billet, je m’enfonce dans la forêt à la rencontre des agriculteurs

 

Envie de mieux connaitre

le poivre ?

Guide gratuit offert

 

 

Entrez votre email et recevez

Le Guide des poivres

gratuitement

Votre guide des poivres vient de vous êtres envoyé par email,

bonne lecture